Compte rendu réunion du 20/12/ 2016

Compte rendu de la réunion jardin

du 20 décembre 2016

Présents : Vincent BOURGMAYER, Romain DESCAMPS, Marie DUVAL, Pierre GAILLARD, Florence PICOT, François ROCHER, Tony ?, Marianne BONJOUR

1 – Accueil de Marie Duval

> Elle a initié « Prends-en de la graine » en 2012 à Paris

> Elle dispose d’un certain nombre de graines, et propose d’en mettre certaines à disposition de l’association

2 – Le poulailler

3 poules sont mortes (vraisemblablement à cause de bêtes infiltrées dans le poulailler)

Un appel a été lancé vendredi 16 dernier par Vincent et un atelier a eu lieu dimanche 18 pour réparer et nettoyer le poulailler.

Les poules ne sont pas enfermées dans le poulailler la nuit. Solutions envisagées :

  • demander à Damien de se charger de la fermeture du poulailler

  • Pierre étudie une façon de fermer automatiquement le poulailler en fonction de la luminosité

Planning de surveillance :

Il est apparu nécessaire de faire un planning de surveillance des poules et de récolte des oeufs 2 fois par semaine. Florence se charge de mettre en place ce planning en indiquant les différentes tâches à accomplir (vérifier eau et nourriture, vérifier que les poules se portent bien, ainsi que quelques tâches précises de nettoyage)

Nourriture

La nourriture des poules qui n’ont pas de parcours enherbé comme les nôtres doit être constituée de 70% de céréales et 30% de légumineuses.

Pierre se charge d’aller voir un paysan bio d’Heloup pour prendre du blé à 26c le kilo.

Il faut compter environ 100g de blé par poule et par jour

Nombre de poules

La question du nombre de poules s’est posée : le terrain, tel qu’il est, est trop petit pour 10 poules.

> réduisons-nous le nombre de poules ?

> élargissons-nous le parcours ?

> Damien a dans l’idée de tuer quelques poules. Profitons-nous d’une période sans poule pour réaménager le poulailler et l’enclos pour accueillir des poules dans de meilleures conditions et avec l’idée d’avoir des poules de races locales différentes ?

Diverses idées émises :

  • utiliser la chaux et des copeaux de bois dans le poulailler pour éloigner les parasites

  • refaire totalement le poulailler et redéfinir par la même occasion un parcours pour les poules

  • élaguer les arbres pour donner un meilleur ensoleillement aux poules, mais aussi au jardin

  • Pierre peut récupérer de la paille à 10 euros le roundballer

3 – La charte

Marianne propose 10 principes élaborées à partir des suggestions de la dernière réunion (novembre). Nous avons apportés des modifications ensemble.

Marianne va envoyer ce document à chacun afin que ceux qui le souhaitent puisse réfléchir à tête reposée aux éventuels oublis, aux modifications possibles….

Lors d’une prochaine réunion (non encore fixée) nous étudierons les propositions de modifications de chacun, et tenterons d’élaborer une première présentation de cette charte.

Information importante : Mehdi de l’association chapelmele propose un RDV le 7 janvier à partir de 10h pour tous les usagers des petits chatelets pour discuter de ce que nous pouvons faire ensemble. Ce sera (entre autre) l’occasion de discuter avec les gens présents de leur investissement possible dans le jardin.

4 – Agriculture sauvage

Vincent propose que nous testions la méthode de Fukuoaka (agriculture sauvage ou du « non agir »). Il propose que nous fassions cela dans la partie des chassis.

Cette méthode consiste à semer des graines, protégées par du paillage, attendre qu’elle germent et grandissent, puis semer d’autres graines d’une autre famille avant même d’avoir récolter les produits du premier semis. Lors de la récolte des produits du premier semis, les pailles sont laissées à terre. D’autres graines sont semées et plus tard les produits du second semis récoltés…

Ainsi le déherbage est limité : non seulement car la terre est paillée, et d’autre part car les multiples semis permettent de laisser moins de place aux « mauvaises herbes »

Il s’agira pour nous au printemps de coucher les panais, de pailler et de semer des graines entourée d’argile. Cette méthode permet d’éviter que les oiseaux et autres animaux mangent les graines.

5 – Les graines

Romain est en train de faire l’inventaire de toutes les graines que nous avons. En fonction de ce que nous avons et de ce que nous voudrions avoir, nous ferons une commande auprès de Biaugerme, Kokopelli ou la Ferme Sainte Marthe.

Recent Posts